Maçonner un mur de parpaings

Si vous souhaiter bâtir vous même une habitation traditionnelle, la construction de murs en parpaings est une étape presque incontournable. Maçonner un mur en parpaing est un travail physique donc organiser vous pour fournir le minimum d’effort et travailler à bonne hauteur.

Choix du type de parpaing

Pour maçonner un mur de parpaing, vous devez d’abord  disposer d’une dalle en béton de niveau. Si il s’agit d’une cloison intérieure vous pouvez utiliser des blocs de 9cm, si il s’agit d’un mur porteur vous devez utiliser au minimum des blocs de 14cm de largeur. Le bloc en béton standard est plus lourd mais moins cher que le bloc en argex, l’argex est par contre plus isolant que le béton. On le reconnait aux petites boules dans la masse du bloc.

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "bloc argex"

Tracer vos mur au sol

La dalle doit être propre, vous devez ensuite tracer sur cette dalle les côtés extérieur de vos murs. Tracer au crayon ou au cordeaux à poudre puis donner un coup de disqueuse pour que le trait soit durable.

Résultat de recherche d'images pour "cordeau a poudre"CORDEAU FATMAX 30M + POUDRE + MARQUEUR

 

Comment obtenir un angle de 90 degrés précisément

Pour ce qui est des angles droits, vous devez utiliser le théorème de Pythagore pour tracer des angles de 90 degrés avec de grandes dimensions.

L’astuce de maçon consiste à utiliser 3,4 et 5. Par exemple vous tracer des côtes 3m et 4m qui sont dans l’alignement de vos mur et vous devez avoir une diagonale de 5 mètres pour avoir un angle d’exactement 90 degrés. Vous pouvez utiliser des multiples de 3 4 et 5 pour effectuer ce contrôle

Le triangle 3 - 4 - 5

Placer vos profilés et vos ficelles de maçons

Les murs en parpaing se monte grâce à une ficelle de maçon,  cette ficelles est maintenue grâce à des montant verticaux.Les maçons utilise des profilé en aluminium carré mais tout profilé droit et rigide peuvent être utilisés.

Résultat de recherche d'images pour "piece tendeur ficelle macon"

Vous devez regarder par quel côté il est le plus facile de construire votre mur. Les montants verticaux de l’autre côté seront fixés de l’autres côtés du mur. Vous devez prévoir une épaisseur supplémentaires pour la ficelle ainsi que 2mm supplémentaire pour que la ficelle ne touche pas les parpaings. Lorsque des murs doit être rattaché, vous pouvez utiliser un bois  ou un profilé rigide que vous fixer au mur déjà existant.

Pour les coins que vous devez maçonner vous devez maintenir un montant parfaitement vertical dans les deux sens du mur,  vous devez alors rattacher ce montant au sol grâce à des bois, ces moi étant habituellement rattaché à des blocs où fixer au sol.

Lorsque tous les montants sont bien placés  et de niveau et que vous avez vérifié les côtés  vous pouvez installer votre ficelle.

Il existe des pièces en plastique qui permettent de rattacher facilement votre fils elle a des profilés

vous devez alors placer la ficelles à 20 cm du sol en tout point du mur. Les 20 cm pour 19 cm de hauteur du blocs et 1 cm de joint.

Pour le premier lit de parpaing, vérifier toutefois la planéité de la dalle en mesurant à intervalles réguliers que vous avez toujours bien 20 cm, si à un endroit vous avez moins que 20 cm vous pouvez remonter légèrement votre ficelle.

Vous êtes ainsi prêt à maçonner votre premier lit de bloc.

 

Commencer à maçonner votre mur de parpaings

Vous pouvez placer un Diba (bande en plastique) adapté avant de maçonner votre premier lit de bloc, Celui-ci permet d’empêcher l’humidité ascensionnelle. Elles sont disponible en plusieurs largeurs et sont de stock chez tout les grossistes.

Vous pouvez également maçonner votre premier lit de bloc avec des Ytong porteur hydrofuge. Ils empêchent l’humidité et procurent aussi une certaine isolation qui empêche les ponts thermiques en provenance de la dalle en béton.

Lorsque vous maçonner, vous devez disposer votre mortier en une couche régulière et également disposer du mortier sur la face verticale du parpaing déjà précédent, vous devez venir poser votre parpaing latéralement contre le précédent et le poser sur le lit de mortier,  vous devez ensuite ajuster votre bloc à l’aide d’une massette (idéalement de 2 kg) par rapport à la ficelle

Attention: vos blocs  où votre mortier ne doivent jamais toucher la ficelle  car la verticalité de vos parpaings et donc celle de votre mur serait compromise.

Vous devez maintenir entre votre parpaing et votre ficelle un jour de 3 mm.

Lorsque vous maçonner votre premier lit de bloc vous devez vérifier la verticalité de chacun des blocs à l’aide d’un niveau. Vous pouvez également placer une deuxième ficelle sur le bas du bloc.

Pour les lits suivant vous devez remonter votre ficelle de 20 cm,  vous devez également décaler les blocs par rapport à la couche précédente afin d’augmenter la solidité du mur, les blocs ne doivent pas  forcément être décaler de moitié mais au moins d’une dizaine de centimètres.

Se rattacher à un mur

Si votre mur se rattache à un mur déjà existant, vous devez fixer aux chimiques des morceaux de barre à béton de diamètre 8 ou 10 mm,  minimum 3 barres intervalles réguliers en hauteur.Ces barres à béton seront intégrées dans la maçonnerie du nouveau mur.

Vous pouvez également maçonner plusieurs blocs dans le mur existant pour qu’ils soient solidement rattachés entre eux. Vous devez alors répéter l’opération et monter votre mur bloc par bloc en vérifiant régulièrement la verticalité des angles.

Suivant l’épaisseur de votre mur, vous ne pouvez l’élever que de quelques blocs par jour. Sinon le mur aura tendances à s’affaisser et le travail sera à recommencer.

 

Composition du mortier de maçonnerie

le mortier se compose de sable ainsi que de ciment et d’eau ainsi que d’adjuvants éventuels

Les types de sable

  • Le sable hollandais de couleur jaune orangé donne un mortier très onctueuse où est également appelé mortier gras qui est très facile à maçonner, cependant il est moins solide que les autres
  • Il existe aussi du sable hollandais mélangé à du sable de Rhin, il donne un mortier solide et également assez facile à maçonner
  • Il existe également du sable laver qui donne un mortier très solide mais également très drainant, loup de votre mortier remonte ainsi à la surface et vous devez le mélanger régulièrement.  

Suivant le type de sable vous avez vous allez obtenir un mortier plus onctueux ou non, la solidité de ce mortier varie également

 

Adjuvants

Vous devez également prévoir un aérateur de mortier qui vous rendra la vie beaucoup plus facile, vous devez intégrer à l’eau de gâchage une petite quantité d’aérateur de mortier celle-ci est proportionnelle  à la quantité de ciment. Vous devez obtenir un ciment bien gris, gage de solidité.

En cas de température relativement basse approchant les 0 degrés ou de très faible gel  vous pouvez utiliser un antigel pour votre mortier, l’antigel accélère la prise du mortier.

 

Préparation du mortier de maçonnerie

 

  1. Pour la préparation de votre mortier à la bétonneuse  vous devez tout d’abord insérer une certaine quantité d’eau et ajouter les aérateurs ou antigel.
  2. Ensuite vous pouvez intégrer une certaine quantité de ciment
  3. vous pouvez ensuite démarrer la machine et la remplir au fur et à mesure avec le sable et le ciment restant.
  4. Ajuster la consistance en y ajoutant de l’eau si nécessaire.
  5. Laissez bien malaxer jusqu’à obtenir un mortier onctueux et uniforme. Ne remplissez pas trop la bétonneuse pour que le malaxage soit efficace.

Consistance du mortier

Le mortier est prêt lorsque sa consistance à tendance à être onctueuse et uniforme c’est-à-dire pas liquide mais pas dur non plus. Il doit se détacher par paquet sans faire de petits morceaux et tombe d’un bruit sourd dans la bétonneuse. Vous devez absolument prendre le temps nécessaires pour préparer un bon mortier, ainsi les parpaings seront placer et ajuster facilement sans pour autant s’affaisser.

 

Murfort

Si votre mur est soumis à des contraintes, vous pouvez le renforcer à l’aide de murfort, ce sont des treillis en acier galvanisé que vous placer entre vos lits dans votre mortier.

Stabobloc

Idéal pour les néophytes, il est très facile à placer avec un minimum de matériel.